Forum Tizi Ouzou
Bienvenue sur le forum de Tizi Ouzou
Vous n'êtes pas un utilisateur enregistré, vous pouvez vous inscrire maintenant et poster vos messages pour le bénéfice de tous
Forum Tizi Ouzou

forum tizi ouzou est un forum socioculturel gère tous les sujets sensibles dans la société algérienne, le concept d'un musulman
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» recherche cours de soutien scolaire
Jeu Fév 26, 2015 4:04 pm par hananedeve

» Blagues Kabyle Lewhama 6
Mar Déc 16, 2014 3:38 pm par Admin

» procuration obligatoire ?
Jeu Aoû 29, 2013 3:27 pm par klaus herrman

» demande de renseignement
Mar Aoû 06, 2013 3:17 am par kherdine99

» Adresses de chirurgiens sur Tizi Ouzou
Sam Mai 25, 2013 9:11 pm par azerty

» AIDE acte de naissance
Ven Mai 24, 2013 6:52 pm par esprit12

» ELHEDDAF.COM le journal elheddaf presse algerienne
Ven Mai 03, 2013 11:54 am par Admin

» code de la route algerien
Mar Avr 02, 2013 10:42 am par Admin

» agence de voyage sur tizi ouzou
Mer Mar 20, 2013 3:18 pm par Admin


Partagez | 
 

 Une vue d'ensemble des caractéristiques de l'économie algérienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 26
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Une vue d'ensemble des caractéristiques de l'économie algérienne   Ven Jan 04, 2013 11:26 am

l'économie algérienne
Fonds monétaire international (FMI) a publié aujourd'hui ce rapport important pour l'économie algérienne et les contraintes les plus importantes et les défis fondamentaux, et dans le cadre de missions consultatives envoyé par le Fonds pour les pays du monde, de temps en temps.
Les principales caractéristiques du rapport sur l'économie algérienne est la suivante:

Le PIB total en 2008 était d'environ 11 trillions de dinars algériens, soit environ 170 milliards de dollars américains, et devrait atteindre PIB en 2015 à environ 18 trillions de dinars, soit l'équivalent de 205 milliards de dollars (aux taux de change actuel est d'environ 75 dinars algériens par environ US $), le PIB moyen par habitant en 2008 était d'environ US $ 5000, et devrait augmenter légèrement en 2015 à 5270 dollars. Et contrôle les exportations de produits d'hydrocarbures sur une grande partie du produit intérieur brut, comme c'est le cas pour les pays qui dépendent des exportations de ressources naturelles. Et généralement en profitant des caractéristiques classiques de l'économie pétrolière en Algérie.
Profitez de la croissance de l'économie algérienne économique continue depuis près de dix ans après la crise qui frappe les années nonante du siècle dernier, et en dépit des tentatives de diversification de la structure de l'économie, mais la faiblesse fondamentale de l'économie algérienne est adopté épaisse sur les revenus provenant des ressources en hydrocarbures dans l'année les dépenses de financement, une propriété impliquant l'Algérie avec les pays du Golfe. Huile revenus générés représente 98% du total des exportations de l'Algérie, et environ les deux tiers des recettes publiques dans le algérienne budget, et comme c'est le cas dans les pays pétroliers, le secteur hors hydrocarbures dans le secteur de l'Algérie est dirigée vers l'intérieur (c'est à dire non ciblés d'exportation à l'étranger), et s'appuie sur les dépenses des administrations publiques .
Taux de chômage a continué de baisser de manière significative durant la dernière décennie, comme le montre la figure ci-dessous, qui montre que le taux de chômage a diminué, passant d'environ 17% en 2001 à 10,2% en 2009, tandis que le taux de chômage a diminué chez les jeunes de plus de 50% à un peu plus de 20% en 2009, ce qui est sensiblement plus faible, mais reste élevé.

Comme c'est le cas dans les pays producteurs de pétrole, le prix minimum d'huile nécessaire pour équilibrer l'argent du budget vers le haut, où, en 2005, le prix du pétrole nécessaire pour équilibrer le budget est de 34 dollars le baril, en raison des modifications importantes par le gouvernement en Algérie à lever les niveaux de salaire dans en 2008, le prix minimum d'huile nécessaire pour équilibrer le budget est passé à 88 dollars le baril, un développement qui est très dangereux, ce qui signifie un haut degré de la situation de fragilité financière en Algérie, dans des conditions qui ne sont pas là où les prix du pétrole sont élevés, le budget de l'Etat subira du handicap.
Les caractéristiques les plus importantes de l'économie algérienne est la position extérieure de l'économie algérienne, qui est très forte, ce qui, à la fin de Septembre 2010, le total des réserves officielles de devises étrangères 157 000 000 000 de dollars, ce qui équivaut à plus de 3 années d'importations de biens et services, et le Fonds s'attend à ce que contribue la récupération World Economic améliorer les conditions de l'hydrocarbure Gaza en Algérie (en raison de hausse du pétrole et du gaz), ce qui aidera le gouvernement à continuer d'améliorer le compte courant algérien, et aide le gouvernement à adopter des plans de dépenses plus grand, et le déficit budgétaire plus large, puis la croissance du secteur est le carbone mieux.
Comme les pays producteurs de pétrole de la pression du Golfe parement Algérie financièrement en raison de hausse des niveaux de dépenses publiques à un moment où la diminution où les revenus sont les hydrocarbures, en particulier l'Algérie a récemment augmenté les niveaux de salaires pour faire face à l'érosion du pouvoir d'achat pour l'entrée des salariés dans le secteur public, c'est qu'il a causé une augmentation significative dépenses publiques et la croissance des dépenses telles besoin de s'arrêter, en particulier pour les dépenses courantes. Algérie actuellement à l'évaluation des politiques visant à soutenir l'aide alimentaire de la Banque mondiale afin d'être dirigé vers de meilleures catégories qualifiés.
Cependant, le climat d'investissement pour les investissements directs étrangers (IDE) dans le besoin d'amélioration, en particulier, ne pas attirer l'Algérie sont de grands flux de capitaux dans le contexte des investissements directs étrangers (IDE), notamment dans le secteur hors hydrocarbures. Cependant, en 2008, le gouvernement a pris une série de mesures qui ont fait du climat des affaires est attrayant pour les investissements directs étrangers, notamment une casquette plafond de la participation étrangère dans le capital des entreprises à 49%, et la réaffirmation du droit des autorités à prendre des mesures préventives pour vendre les investissements étrangers, qui a conduit à la réduction de l'investissement direct étranger (IDE) en Algérie en 2009 de 60%, comme le montre la figure ci-dessous, l'avis du Fonds que les autorités besoin de re-évaluer l'impact de ces décisions et les modifications appropriées à accroître l'attractivité de l'Algérie à l'investissement étranger.

Note également que le secteur privé algérien est resté faible et fragile, en particulier dans le secteur industriel, l'Algérie doit accélérer les programmes pour soutenir les petites et moyennes entreprises, et de soutenir les initiatives privées pour tenter d'améliorer l'environnement des affaires pour le secteur privé afin de réduire la pression sur le budget de l'Etat, et les défis les plus importants face à l'économie algérienne dans l'avenir sont les suivantes:
• la nécessité d'arrêter la tendance actuelle à l'augmentation des dépenses publiques, d'augmenter la capacité de l'Algérie à lutter contre d'éventuels chocs négatifs dans les revenus du secteur des hydrocarbures.

• Prêter attention au gouvernement d'augmenter l'efficacité des dépenses publiques et des réformes financières pour soutenir les perspectives de croissance en Algérie.

• Bien que les autorités monétaires ont réussi à contenir les pressions inflationnistes dans la dernière période, il devra être prêt à suivre le resserrement des politiques monétaires dans le futur si l'augmentation des pressions inflationnistes dans l'avenir. Comme la banque centrale doit prendre les mesures nécessaires pour réduire l'écart entre le taux de change du dinar algérien sa valeur d'équilibre.

• la nécessité pour l'Algérie de prendre ce qui est nécessaire pour améliorer l'environnement des affaires, en particulier l'investissement étranger direct (IED) en vue d'assurer la poursuite du transfert de la technologie moderne et les savoirs de l'économie algérienne.
Voici quelques indicateurs macro-économiques de l'économie algérienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiziouzou.kanak.fr
 
Une vue d'ensemble des caractéristiques de l'économie algérienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caractéristiques physiques ou les trouver ?
» 10 caractéristiques des vrais amis
» Les caractéristiques d'une vraie amitié chretienne
» caractéristiques des tabacs
» questions sur les garderies en milieu familial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Tizi Ouzou :: Actualité & débats :: Economie-
Sauter vers: